smartcity-mag
A Annemasse, la mobilité durable s’apprend dès l’école

12/11/2018

Alors qu’elle s’apprête à accueillir le Forum International de la Mobilité Durable, les 15 et 16 novembre 2018, la communauté d’agglomération d’Annemasse (Haute-Savoie) se penche depuis cinq ans sur la formation des jeunes générations à une autre vision des transports. Plusieurs expériences ont été menées dans les établissements scolaires de ce territoire frontalier, deuxième pôle urbain du Grand Genève.

Si jusqu’ici nos modes de vie en matière de mobilité étaient incarnés par l’usage exclusif de l’automobile, il nous faut répondre aujourd’hui à un triple enjeu », affirment les élus de d’Annemasse Agglo. « Comment ainsi faire respirer la ville en limitant l’émission de particules fines, responsables de problèmes sanitaires sans précédent tout en accueillant toujours plus de nouveaux habitants dans une ville à taille humaine ou il fait bon vivre ? »

Une équation qui est celle des des collectivités qui font de la transition écologique leur cheval de bataille. Et dans le contexte économique et écologique qui s’impose désormais aux gestionnaires des villes et territoires urbains, autant dire qu’elle n’est pas simple à résoudre.

La métropole urbaine d’Annemasse, elle-même situé au cœur du territoire du Grand Genève, dont elle est l’un des points d’entrée, est devenu depuis plusieurs années un véritable laboratoire de la mobilité, au niveau national, mais aussi international, du fait de sa localisation. Ce n’est pas par hasard si l’agglomération savoyarde accueillera les 15 et 16 novembre, le Forum International de la Mobilité Durable

Pour les élus locaux, « ce forum s'inscrit dans la continuité d'un précédent forum organisé avec l'ONU sur le thème des partenariats publics-privés qui s'est tenu à Annemasse en 2015, et qui avait réuni 600 participants en provenance de 29 pays du monde entier, dont 27% issus des Organisations Internationales ».
 
Conférences, tables rondes et visites de terrain seront au programme de cette seconde édition, dans plusieurs lieux du Grand Genève, « dont les transformations actuelles et à venir en matière de mobilité en font un territoire d'expérimentation à l'innovation exceptionnel ».
 
Ce territoire transfrontalier qui se développe à grande vitesse, à l’exemple du Léman Express un réseau au gabarit ferroviaire de transport en commun qui desservira Genève et son agglomération, d’autres aménagements structurants importants comme le développement du tram Annemasse-Genève et de la voie verte du Grand Genève. Pour tous ces projets l’agglomération savoyarde mène en parallèle des expérimentations pédagogiques dont l’objectif est de permettre aux habitants d’acquérir de nouveaux réflexes en matière de mobilité.

Des solutions durables pour repenser la mobilité
Pour les édiles, les jeunes générations sont l’une des premières cibles de ces actions pédagogiques. Les former aux nouveaux moyens de transports, ceux qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable, dont les plus jeunes seront demain les acteurs. « Il faut leur donner une autre vision des transports de demain », insistent les gestionnaires qui ont lancés des actions auprès des écoles primaires depuis 2013.  

Des partenariats ont été établis entre des établissements scolaires et la collectivité pour mettre en place des projets pilotes, en termes de mobilité. « Ainsi, les élèves sont-ils sensibilisés et impliqués dans les transformations en cours, sur leur territoire, et sociétales », poursuivent les gestionnaires de l’agglomération d’Annemasse. 
 
Depuis 5 ans, deux classes de 5eet 4edu collège Paul Langevin, un établissement scolaire d’Annemasse, participent à un projet qui implique les professeurs de Science et vie de la Terre (SVT), Technologie, Français et Arts Plastiques. Réalisant un guide à l’attention des habitants, les collégiens travaillent de manière ludique sur les enjeux du tramway, son impact sur les riverains et sur la qualité de l’air et les règles de sécurité. Ce travail est ponctué de visites de chantier et d’un programme de découverte des métiers du bâtiment et des travaux publics. 
 
D’autres actions sont également menées auprès des enfants, depuis plusieurs années. Ainsi, en 2016, plus de 200 jeunes de la ville ont imaginé, à l’aide de maquettes réalisées en briques Lego, leur territoire urbain dans une décennie.
 
Des projets ludo-éducatifs ont également été conduit avec les écoliers, notamment à l’école primaire Saint Exupéry, afin de sensibiliser les plus jeunes à l’utilisation du futur tram qui desservira l’agglo prochainement. Une visite de chantier a permis aux plus petits de mieux comprendre l’usage de ce moyen de transport et son intérêt.
 
2ème pôle urbain du Grand Genève, la communauté d’agglomération d’Annemasse regroupe 12 communes urbaine et rurales du département de Haute-Savoie (74). Proche de Genève, ce territoire met en œuvre des solutions durables pour repenser la mobilité et mettre fin à la suprématie du tout-voiture, sachant que près de 75% des habitants de l’agglomération d’Annemasse travaillent à Genève avec 1,4 million de trajets par an. 

Pour en savoir plus : www.annemasse-agglo.fr


Facebook Twitter LinkedIn YouTube