smartcity-mag
A côté d’Angers, Veolia ouvre une nouvelle formation d’alternants techniciens des eaux

20/11/2018

Acteur mondialement reconnu des métiers de l’eau et de l’assainissement, Veolia, forme depuis plusieurs années les techniciens qui sont amenés à intervenir sur les réseaux collectifs dont les collectivités et industriels lui ont confié la gestion. L’un de ces centres de formation, installé à Sainte Gemmes-sur-Loire (Maine-et-Loire), à proximité d’Angers, depuis 2016, vient d’ouvrir une nouvelle formation en alternance permettant aux personnels internes mais aussi externe de concourir au Titre professionnel - Technicien de Traitement des Eaux.

Veolia n’est pas la première entreprise à former les techniciens qui seront amenés à intervenir sur les réseaux d’eau et d’assainissement dont elle assure la gestion pour le compte des collectivités et des sites industriels. C’est le besoin permanent de techniciens qualifiés, qu’elle ne trouve pas toujours sur le marché de l’emploi, et la complexité des technologies employées qui pousse l’entreprise à former ses propres techniciens. Ces formations en alternance, c'est à dire avec un sont également ouvertes à toutes personnes en recherche de qualification, par le biais des contrats en alternance. 
 
« Nous avons lancé une antenne du Campus Veolia en 2016, dans nos locaux de Ste Gemmes sur Loire. Celle-ci prend désormais tout son sens puisque nous avons lancé en septembre dernier une formation professionnelle maintenance et exploitation sur les usines d’eau potable et assainissement », explique Fabien Boudaud, le directeur du territoire Anjou Deux-Sèvres. « Deux jeunes issues de cette formation font désormais partie de mes équipes et travaillent sur la station de traitement des eaux de la Baumette à Angers ». Pour Veolia, « l'alternance c'est la voie royale du recrutement ».
 
Pour Laurent Damour, le maire de la commune concerné, mais aussi et surtout le vice-président de la communauté urbaine Angers Loire métropole, ce centre de formation est une véritable aubaine. « Au travers de nos différents outils de traitement de l’eau et de l’assainissement, ce campus nous permet d’établir un partenariat efficace entre la collectivité et l’entreprise gestionnaire ». 
 
Pour Philippe de Marcillac, Directeur Général Délégué du Campus Veolia, ces centres de formation spécialisés dans la ressource eau, permettent d’être un plus près de territoire en répondant aux besoins des collectivités et des entreprises. « Nous avons quatre centres comme celui-ci sur le territoire national », explique M. de Marcillac. « Notre volonté c’est d’être au plus près des besoins de nos exploitants ».

Une formation ouverte à tous ceux qui travaillent sur les réseaux d’eau
Le Campus Veolia Atlantique, celui qui est installé sur les bords de Loire, non loin d’Angers, propose 4 formations titrantes et diplômantes en alternance : un titre professionnel « canalisateur », un titre « Agent des services de gestion et de valorisation des déchets », un titre de technicien de centre de traitement des déchets » et un titre professionnel de technicien de maintenance industriel ». Un cinquième titre, celui de technicien de traitement des eaux, en alternance, vient s’ajouter à ce programme ouvert aux salariés du groupe Veolia mais pas seulement. La formation se déroule sur une période de 21 mois. Elle est ouverte aux détenteurs d'un bac professionnel ou niveau bac du domaine industriel ou expérience significative dans le domaine, selon la fiche technique du Campus Veolia.
 
 « Cette formation s’adresse à plusieurs types de populations : les salariés du groupe, admis en formation professionnelle continue, mais aussi aux personnes extérieures qui travaillent sur les services à l’environnement », poursuit Philippe de Marcillac.
 
Âgés de 19 à 48 ans, 12 alternants dont trois femmes, ont débuté leur cursus de formation début octobre. Venus d’horizons variés, la diversité de leurs parcours professionnels fera la richesse de cette promotion qu’il s’agisse de poursuite des études supérieures, de recherche de formation complémentaire de reconversion mais également par un travail de recrutement mené avec Pôle Emploi ou les missions locales.
 
Durant leur formation de manière théorique, mais surtout par la pratique en intégrant une équipe d’exploitation, les alternants apprendront les techniques d’analyse des eaux à traiter ainsi que la maintenance des installations de traitement des eaux et la gestion des réseaux. Sur place ils disposent de tous les matériels, anciens mais aussi de haute technologie, jusqu’à la simulation d’un château d’eau, qui permettent de mieux comprendre le processus de plus en plus complexe de la gestion de l’eau et de ses effluents. 



Facebook Twitter LinkedIn YouTube