Avec OGHJI, le tableau électrique devient digital et connecté

11/01/2022 Yannick SOURISSEAU

Né de l’idée d’un ingénieur en mécanique et électricité, le tableau électrique digital et intelligent « OGHJI », soutenu par l’incubateur Monaco Tech et la French Tech Côte d’Azur a été présenté lors des séances de pitchs du Village Francophone, lors du dernier Consumer Electronics Show de Las Vegas. Repéré par le jury, ce projet est arrivé en seconde position de sa catégorie.

A la base j’ai fait des études dans la mécanique et l’électricité. J’ai ensuite bifurqué vers l’informatique. Finalement, je n’ai jamais travaillé dans l’électronique et la mécanique, si ce n’est mon stage de fin d’étude chez Valeo », explique Pierre Fourlinnie, Ingénieur de Ecole Spéciale de Mécanique et d'Électricité ESME Sudria  et créateur de la start-up OGHJI, dans une publication de l’incubateur Nice Start(s) Up, autre incubateur qui soutient la jeune pousse. « A chaque fois, je voyais ces tableaux électriques hors d’âge, je me demandais pourquoi nous avions encore ce type de technologie alors qu’aujourd’hui tout est connecté et que nous avons des problématiques énergétiques et environnementales fortes »
 
Un constat d’autant plus pertinent que le tableau électrique à une position centrale dans la maison puisqu’il relie tous les appareils consommateurs d’électricité (électro-ménager, télévision, ordinateur, box…) au fournisseur d’énergie. « Je trouvais dommage que cette position privilégiée ne soit pas exploitée. On a mélangé tout ça, mes connaissances en électronique, celles en informatique et c’est ainsi qu’a été créé le tableau électrique OGHJI », poursuit Pierre Fourlinnie.
 
Mais de l’idée à la conception, ce n’est pas si simple. Bien aidé par l’incubateur Monaco Tech, le concepteur s’est attelé à la réalisation d’un prototype et surtout à un dépôt de brevet. Car l’idée d’un vrai compteur intelligent pourrait séduire bon nombre d’entreprises de fournitures électriques qui pourraient se l’approprier. Une initiative qui prouve que le jeune entrepreneur a la tête sur les épaules et ne compte pas s’en laisser compter.
 
Depuis le projet a évolué vers un produit commercialisable avec toutes les fonctionnalités de confort, d’économie d’énergie, de pilotage à distance que l’on peut attendre d’un tel produit, avec à la clé une certification qui permet de le faire entrer dans sa phase pilote, en vrai grandeur et une commercialisation prévue cette année en France et à Monaco, site sur lequel est testé ce tableau intelligent. La phase internationale est prévue pour l’année prochaine.
 
« Les économies que l’on peut réaliser avec ce compteur, dépendent aussi de l’utilisateur et de la façon dont il utilise l’outil et les paramètres et qu’elle est son appétence pour les économies », relativise Pierre Fourlinnie. « Le tableau ne fait pas tout, tout seul, c’est un outil d’aide ».
 
« Notre ambition est de développer une nouvelle génération de tableau de protection électrique qui révolutionne l'usage de l'électricité »

Concrètement ce compteur nouvelle génération, remplace le tableau électrique classique, en se branchant entre le compteur général installé par le fournisseur d’électricité et les différents circuits électriques.​ Finis les disjoncteurs thermiques manuels qui permettent seulement de couper un ou plusieurs circuits électriques ou qui se coupent automatiquement en cas de défaillance. Place au tableau digital et connecté. En plus son design permet de l'installer dans une pièce de vie et non à l'abri des regards dans un garage ou un dégagement.
 
« Notre ambition est de développer une nouvelle génération de tableau de protection électrique qui révolutionne l'usage de l'électricité en apportant souplesse, confort et économies », explique l’équipe de la startup sur le site web d’OGHJI.​
 
Que l’installation soit existante ou à créer ce tableau high-tech s’installe à la place du tableau électrique classique. Un fois les connexions établies sur les différents réseaux, il suffit de paramétrer l’ensemble en identifiant les différents circuits électriques, en suivant les conseils d’un assistant prévu à cet effet. Ensuite le tableau digital surveille l’installation électrique et informe l’utilisateur en cas de défaut. Et, cerise sur le gâteau, le tableau est pilotable et consultable à distance depuis un smartphone. Il suffit de le connecter au réseau WiFi de la maison ou de l’entreprise, via le routeur (box) de l’opérateur de télécommunication et le tour est joué.
 
Outre la surveillance des circuits comme le ferait n’importe quel tableau électrique classique, le tableau digital d’OGHJI permet d’analyser les consommations en temps réel, mais aussi de délester certains circuits, vers des horaires à tarification plus intéressante, en cas de forte consommation. Voire couper à distance certains circuits. Il peut se révéler très utile pour ceux qui disposent d’appareils devant tourner en permanence (Réfrigérateur, congélateurs, chambres froides…). 
 
« Un tableau qui met l’innovation au profit des économies et de la transition énergétique », peut-on lire sur la page d’accueil du site web de la startup. D’autant plus que ce nouveau tableau peut contribuer à l’optimisation des flux et des ressources électriques à l’échelle d’un territoire (bâtiment, entreprise, ville) grâce à sa fonction de pilotage des circuits à distance.



Facebook Twitter LinkedIn YouTube