smartcity-mag
Des navettes NAVYA autorisées sur route ouverte au Japon

02/07/2019

C’est une première au pays du Soleil Levant : la société lyonnaise NAVYA va pouvoir faire circuler des navettes Autonom® Shuttles, sans poste de pilotage, sur route ouverte. Cette expérimentation qui aura lieu dans le quartier des affaires de Tokyo ouvre la porte à un important marché, les japonais se montrant très intéressés par les véhicules autonomes.

Cocorico, c’est un véhicule autonome français, la navette Autonom® Shuttles de NAVYA, qui va circuler le premier sur les routes nipponnes. C’est la première fois que le Japon autorise la circulation d’un véhicule sans poste de pilotage et donc sans chauffeur, sur route ouverte à la circulation urbaine. Du 3 au 5 juillet, les navettes de NAVYA vont se déplacer de manière autonome, dans Minato Ward, le quartier d'affaire et des ambassades de la capitale nipponne. Pour le constructeur Lyonnais, cette démonstration est une nouvelle étape franchie sur le marché porteur et innovant du transport autonome.  
 
Cette démonstration est réalisée avec la collaboration de SB Drive Co., Ltd., filiale de SoftBank Corp. Des négociations ont préalablement été menées avec le Ministère japonais du Territoire, des Infrastructures, du Transport et du Tourisme, d’autant plus importantes que c’est la première fois que le Japon autorise l'accès et la circulation, sur la voie publique d'un véhicule autonome sans volant ni pédales, au milieu des autres véhicules.
 
Toutefois comme l’affirme le constructeur français, un opérateur sera présent à bord, pour des questions règlementaires, le Japon devant, comme d’autres pays modifier ses textes en matière de circulation sur l’espace public. Mais le travail de l’opérateur se limitera à l’accompagnement de l'expérimentation, et à une intervention en cas de problème. Mais le constructeur est confiant.
 
« Grâce à l'enthousiasme du gouvernement japonais pour la technologie des véhicules autonomes et l'important travail de notre partenaire SB Drive Co. depuis 2017, nous sommes fiers d'avoir obtenu la toute première autorisation de circulation sur route ouverte au Japon », déclare Etienne Hermite, président du directoire de NAVYA. « Ceci démontre que NAVYA et ses partenaires sont engagés à rendre les solutions de mobilités intelligentes rapidement disponibles pour les usagers tout en assurant un service sûr et le plus efficace possible ».
 

Plus de 115 Autonom® Shuttles ont commercialisés à fin 2018
A ce jour 19 pays ont autorisé les Autonom® Shuttles à circuler sur route ouverte sur leur territoire parmi lesquels (FTSA (Finlande), LTA (Singapour), MDDI (Luxembourg), MFK (Liechtenstein), MTES (France), NTC (Australie), OFROU (Suisse), RDW (Pays-Bas), SAAQ (Canada), SPF M&T (Belgique), STA (Suède), TÜV Austria (Autriche), TÜV Hessen & Rheinland (Allemagne). Le Japon s’ajoute à cette liste prometteuse pour l’entreprise française.
 
Crée en 2014 à Villeurbanne (Lyon) avec le support de Robolution Capital, fonds d'investissement géré par 360 Capital Partners, NAVYA s’impose comme le leader français des systèmes de conduite autonome. Avec plus de 270 collaborateurs en France (Paris et Lyon) et aux États-Unis (Michigan), NAVYA conçoit, fabrique et commercialise une gamme de véhicules autonomes, sans conducteur, et électriques, qui combinent au plus haut niveau les technologies robotiques, numériques et automobiles. 
 
Depuis 2015, NAVYA a été la première société à mettre sur le marché et en service des solutions de mobilité autonome avec notamment la navette AUTONOM® SHUTTLE, lancée en septembre 2015 et qui constitue le principale axe de développement de l’entreprise. Cette navette peut transporter 15 personnes sans conducteur à bord. Plus de 115 exemplaires ont été commercialisés au 31 décembre 2018, notamment aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Suisse, au Japon et en Australie, et le robot-cab AUTONOM® CAB, présenté en novembre 2017, dont les premiers essais routiers vont prochainement démarrer. 


Facebook Twitter LinkedIn YouTube