smartcity-mag
Glow, le radiateur électrique connecté qui vous permet de télétravailler au chaud

05/11/2020 Yannick SOURISSEAU

La seconde période de confinément liée à la pandémie de covid-19, marque le retour au télétravail pour bon nombre de salariés. Ce mode de travail, encouragé par le gouvernement pour éviter la circulation du virus à l’intérieur des entreprises, nécessite une maitrise de l’énergie électrique, car la facture pourrait grimper. En pareille circonstance les radiateurs connectés, comme ceux d’Heatzy, une startup spécialisée dans le chauffage, sont les bienvenus.

Télétravailler cet hiver tout en faisant des économies d’électricité, c’est possible », c’est ce qu’affirme la startup lilloise Heatzy. Après avoir sorti avec les succès le Heatzy Pilote qui permet de rendre intelligents tous radiateurs électriques, la jeune pousse qui ne manque pas de saisir les opportunités qui se présentent, surtout en période hivernale, qui plus est de confinement et travail à la maison, annonce aujourd’hui l’arrivée de son radiateur connecté le Heatzy Glow. 
 
Fidèle aux principes qu’elle s’est fixée en créant, il a deux ans, la jeune entreprise, spécialiste français du chauffage électrique connecté veut surtout démocratiser l’usage des technologies pour réinventer la façon de se chauffer à la maison. Son dernier modèle, appelé « Glow », un radiateur électrique connecté au cœur de chauffe en céramique, au design soigné, complète l’offre, au moment où les températures chutent et la présence à la maison devient plus importante. 
 
En effet, après un premier confinement en mars et un second en novembre, l’année 2020 sera marquée par une pratique que bon nombre d’entreprises n’avaient jamais oser aborder : le télétravail. Mais si cette pratique présente des avantages indéniables pour les entreprises qui peuvent mettre leurs salariés en travail à la maison, en réduisant les coûts immobiliers, du côté du salarié ce n’est pas tout à fait la même chose. 
 
En effet, les périodes de travail et donc d’absence, permettent d’abaisser le chauffage et donc économiser sur la consommation, toutes énergies confondues, une présence plus accrue devraient engendrer des surcoûts qui ne seront pas forcément prise en charge par l’entreprise. Au salarié de s’adapter et donc d’aménager ses locaux en conséquence, tant en lieu, espace, éclairage et chauffage, surtout en période hivernale. Il est donc nécessaire de trouver les appareils qui permettent de réguler cette présence inhabituelle, en fonction de l’occupation de l’espace choisi pour le télétravail et la frilosité de chacun. 
 
« L’application permet de programmer et de contrôler le radiateur selon nos habitudes de chauffe et de notre rythme de vie ».

Pour pallier ces changements, le plus simple est souvent d’installer un radiateur électrique transportable qui augmentera à coup sûr la consommation. Le pari de la société Heatzy, c’est de proposer des radiateurs, en remplacement de l’existant ou en complément, qui, grâce à une conductivité thermique faible, une résistance élevée aux chocs thermiques et une importante résistivité électrique, permettent de travailler avec un maximum de confort. L’avantage de ce nouveau radiateur connecté c’est de monter rapidement en température. « Son cœur de chauffe en céramique, permet de stocker l’énergie produite, pour progressivement une chaleur douce de façon constante et homogène », précise la marque.
 
 Entièrement programmable via l’application gratuite Heatzy, disponible sur les stores Apple et Google, ce radiateur nouvelle génération est totalement autonome. Il ne nécessite donc pas de box domotique complémentaire pour le faire fonctionner. Il suffit de le connecter au réseau WiFi de la maison ou de l’appartement pour le faire fonctionner et le controler, d’autant plus facile qu’il peut également être piloté à la voix par les assistants vocaux de Google Home et Amazon Alexa.
 
« L’application permet de programmer et de contrôler le radiateur selon nos habitudes de chauffe et de notre rythme de vie afin de maîtriser nos dépenses et notre consommation énergétique », poursuit l’entreprise.
 
A partir de l’application, il est possible de passer plusieurs commandes, comme donner des ordres de chauffe, créer une ou des zones de chauffe, établir une programmation hebdomadaire et également gérer les paramètres avancés tels que le mode vacances ou la détection fenêtre ouverte quand il fait chaud. Tout est donc prévu pour éviter la surconsommation.
 
Disponible dans les magasins de bricolage « Mr Bricolage », pour l’instant, ce radiateur connecté, qui pourrait se révéler bien utile, surtout si le confinement s’allonge, est vendu aux prix publics conseillés de 159€ TTC pour la version 1000W, 179€ TTC pour la version 1500W et 209€ TTC pour la version 2000W.


Facebook Twitter LinkedIn YouTube