smartcity-mag
La ville et la métropole d’Angers signent un partenariat stratégique avec la Banque des Territoires

15/10/2020 Yannick SOURISSEAU

Depuis un an, la ville d’Angers et sa métropole se sont lancées dans un projet ambitieux et innovant de territoire intelligent. Ce projet qui s’étalera dans un premier temps sur 12 ans, prendra en compte, outre l’aspect technologique, les volets environnementaux, la rénovation urbaine de certains quartiers, le développement culturel, l’attractivité et le rayonnement de cette ville qui a déjà bien des atouts, sans oublier le facteur humain, indispensable. Cette démarche passe inévitablement par des partenariats financiers solides, dont celui de la Banque des Territoires.

Dans le contexte actuel de crise sanitaire et surtout économique, pas facile de se lancer dans un projet aussi ambitieux et couteux que celui d’Angers et sa métropole. Si le consortium choisi, à l’issue d’un appel à candidature pour un marché global de performance, par la collectivité et présenté en novembre 2019, est à pied d’œuvre pour mettre en œuvre le jumeau numérique qui permettra de mesurer en temps réel les avancées du projet de modification du territoire, s’assurer de son bon déroulement et de l’optimisation des services urbains, reste que l’économie locale, n’échappe pas aux difficultés engendrées par la pandémie de Covid-19.
 
Aujourd'hui des étudiants quittent la ville, faute de logements en quantité suffisante, les entreprises qui devront faire face à des difficultés économiques, pourraient et c’est déjà le cas pour quelques fleurons, revoir leurs ambitions à la baisse. Comme un effet de dominos ces difficultés pourraient impacter les finances de la ville, surtout quand les aides de l’État fondent comme neige au soleil depuis plusieurs années. Et le plan de relance engagé par le Gouvernement dont on se demande s’il sera suffisant tant ce fâcheux virus s’éternise, n’empêchera pas certaines entreprises de baisser pavillon, en risquant d’entamer les ressources de la collectivité.
 
Mais l’intelligence d’une ville étant avant tout celle des citoyens, qu’ils soient élus, chefs d’entreprises, responsables d’association ou monsieur tout le monde, chacun devra remonter les manches et agir chacun à son niveau pour aller dans le sens d’une ville et d’un territoire plus attractif, inclusif, durable et accessoirement connecté pour faire faciliter les usages. C’est ce qu’a bien compris le Maire Président de la métropole urbaine qui vient de contractualiser avec la Banque des Territoires, le bras armé de la Caisse des Dépôts. Dans ce projet comme dans les autres, l’argent étant le nerf de la guerre et dans le plan de relance comme dans ce projet de territoire, la collectivité a plus que jamais les cartes en main. Mais la manœuvre risque d’être difficile et il serait dommage que la montagne qui coute la modique somme de 178 millions HT sur 12 ans, accouche d’une souris, en partie à cause d’un méchant virus qui sème la zizanie. 
 
« L’aide financière de la Banque des Territoires aux collectivités et ses propres investissements sont précieux car ils permettent de préparer l’avenir avec confiance et sérénité ».

 « La Banque des Territoires est un partenaire important et fidèle de la Ville et de la Communauté urbaine d’Angers, qui ont retrouvé leur dynamisme économique, leur rayonnement et leur attractivité, et dont le développement passe aujourd’hui par la nécessaire transition écologique et la mise en place de son projet de territoire intelligent », déclare le Maire Président Christophe BECHU. « L’aide financière de la Banque des Territoires aux collectivités et ses propres investissements sont précieux car ils permettent de préparer l’avenir avec confiance et sérénité ».
 
Le maire est d’autant plus serein que le soutien de la Banque des territoires s’élèvera à plus de 1,5 milliards d’Euros sur la période 2020 à 2026. De quoi soutenir l’économie locale et constituer un véritable levier pour les projets en cours. D’ailleurs cette coopération ne concernera pas que le projet de territoire intelligent, puisqu’il touchera aussi les sujets de transition écologique, la rénovation urbaine, le développement culturel, l’attractivité et le rayonnement national et international du territoire. 
 
« Ce partenariat stratégique est l’application concrète de notre plan de relance. Il mobilise la Banque des Territoires au service du territoire angevin et du développement de son attractivité », appuie Éric LOMBARD, Directeur général de la Caisse des Dépôts, co-signataire de la convention de partenariat.
 
Bien sûr, la Banque des Territoires qui ne manque pas d’ambition, elle non plus, mettra à disposition tous ses moyens pour permettre à la collectivité d’aller au bout de sa démarche de modernisation. C’est le moins que peuvent espérer les premiers bénéficiaires : les 300 000 habitants et usagers des 29 communes d’Angers Loire Métropole. 
 
Ainsi la Banque des territoires apportera un soutien à l’ingénierie territoriale, via des cofinancements et des retours d’expériences, à l’investissement en fonds propres dans les projets, via la participation minoritaire au capital de sociétés de projet. La Banque des Territoires interviendra dans le financement sous la forme de prêts à moyen ou long terme, et sous la forme de financements court terme accordés aux entreprises publiques locales, en tant qu’outils d’intervention de la ville d’Angers et d’Angers Loire Métropole.

A propos de la Banque des Territoires
Créée en 2018, la Banque des Territoires est un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. Elle rassemble dans une même structure les expertises internes à destination des territoires. 
 
Porte d’entrée client unique, elle propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investissement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales. 


Facebook Twitter LinkedIn YouTube