Laou : une nouvelle plateforme contre la désertification médicale

05/05/2021 Alexandra OLLIVIER

Envie d'un nouveau cadre de vie ? Les zones rurales offrent des opportunités. Mais attention aux difficultés pour se soigner. Depuis 2015, la start-up Laou met en relation les talents des grandes villes françaises avec des entreprises et des collectivités en zone rurale. Aujourd’hui, avec l’extension Laou Médical, son nouveau défi cible : les médecins.

En décembre dernier, l’association des Maires Ruraux de France alertait sur les inégalités d’accès aux soins en fonction du territoire. Ce phénomène, causé par un nombre insuffisant de médecins par habitants en campagne, engendre des chiffres inquiétants : les hypers ruraux consomment 20% de soins hospitaliers en moins que les urbains, et leur espérance de vie est inférieure de 2 ans en moyenne. D’après cette étude, près de 10 millions de français sont concernés et ce nombre risque d’augmenter dans les années à venir. En effet, plus de la moitié des médecins en milieu rural approche de la retraite.
 
En réponse, la start-up Laou collabore avec les collectivités territoriales pour favoriser l’implantation durable de médecins en ruralité. Étape par étape, elle accompagne ces derniers dans leur transition professionnelle. D’abord, en échangeant avec les praticiens intéressés, en respectant leur projet et leurs critères géographiques, et en leur proposant également de participer à un week-end gratuit dans les territoires de leurs choix. De plus, grâce à son réseau de partenaires, les conjoints des médecins sont aussi aidés pour ce nouveau départ. Même avec ce processus d’intégration, nombreux sont encore réticents à se déplacer suite à des idées reçues sur la campagne.
 
« Beaucoup de nos candidats ont peur de ne pas avoir une vie sociale aussi riche que dans une grande ville, c’est un frein important pour de nombreux professionnels. Cependant, cette crainte est généralement infondée, l’une de nos missions est justement de leur faire découvrir la richesse culturelle et associative de nos territoires partenaires afin de dissiper cette crainte. »
Aurore Thibaud, CEO de Laou
 
Heureusement, en 2019, on comptait 35 000 membres de plus qu’en 2010 dans l’ordre des médecins. Cette croissance de l’offre forme une nouvelle positive. Il ne reste plus qu’à convaincre les praticiens de l’attractivité des territoires ruraux et du cadre de vie enviable et proche de la nature qui les y attends. Ces déploiements prometteurs pour la lutte de la désertification médicale, les régions du Centre-Val de Loire et de la Nouvelle-Aquitaine sont les premiers à les accueillir.


Facebook Twitter LinkedIn YouTube