smartcity-mag
Le robot humanoïde Pepper veille au port du masque

03/08/2020 Yannick SOURISSEAU

Depuis la fin du confinement lié à la pandémie de Covid-19, de nouveaux foyers de contamination voient le jour, obligeant les autorités à prendre des mesures drastiques, dont le port du masque dans les lieux très fréquentés et clos. Mais comment faire appliquer cette mesure ? Pepper, le sympathique robot humanoïde de SoftBank Robotics, peut désormais monter la garde dans les lieux publics et prévenir en cas d’oubli.

Alors que beaucoup espéraient voir le coronavirus SARS-CoV-2 disparaitre avec les premières chaleurs estivales, il semble bien que ce dernier n’ait pas encore décider de baisser les armes. Tous les jours de nouveaux foyers de contamination, dont certains important, voient le jour en France, obligeant les autorités à imposer des mesures drastiques afin d’éviter un second confinement. Et ceci malgré les nombreux contrôles effectués dans les lieux publiques à fort passage, tels les aéroports et les gares, mais aussi les lieux clos. 
 
Parmi les mesures imposées pour tenter de briser la chaine de propagation, le port du masque qui permet d’éviter la transmission par effet aérosol, est l’une de plus efficace. Le port du masque est donc, depuis le 20 juillet, obligatoire pour les individus de plus de 11 ans, dans tous les lieux publics clos et dans certaines rues dans les zones dans lesquelles l’épidémie reprend. Et pour inciter chacun à appliquer cette mesure une amende a été mise en place, en France, comme dans de nombreux pays européens. 
 
Pour vérifier la bonne application des règles bon nombre et notamment le port du masque, bon nombre d’entreprise font appel à des services de sécurité. Désormais elles pourront faire appel à Pepper, l’un des robots humanoïdes programmables de la société SoftBank Robotics Europe
 
Grâce à des caméras, Pepper peut désormais scanner les visages au sein d’un groupe de personnes (jusqu’à 5 simultanément) afin de vérifier si le port du masque est respecté. Lors de l’interaction, Pepper affiche sur sa tablette un cercle de couleur vert ou rouge autour du visage selon si la personne porte un masque ou non. Si le gentil petit robot ne verbalise pas la personne qui ne porte pas de masque, il peut utiliser, en complément, ses fonctions émotionnelles et vocales pour délivrer un message aux personnes analysées, à l’entrée d’un hall d’aéroport ou d’un magasin. 
 
Le système embarqué du robot « fait appel à une technologie « deep learning », efficace et respectueuse des données personnelles », indique SoftBank Robotics Europe dans un communiqué. 
 
La solution est basée sur un algorithme d’Intelligence Artificielle (IA) utilisant le système de reconnaissance faciale Open CV et un SSD (Single Shot Detector). « Ce système a pour mission d’effectuer le tri entre les personnes portant un masque et celles qui n’en portent pas, avec un score de reconnaissance élevée, même sur des masques en tissu ayant des motifs complexes », explique SoftBank Robotics Europe.
 
SoftBank Robotics Europe, est le leader de robotique humanoïde. Installée à Paris, l’entreprise emploie environ 400 personnes pour la conception et le développement des robots NAO et Pepper, lesquels sont utilisés dans plus de 70 pays, dans les secteurs de la vente, de la santé, le tourisme et l’éducation.  



Facebook Twitter LinkedIn YouTube