smartcity-mag
Nantes Digital Week : Dix jours pour comprendre le changement sociétal par le numérique

19/09/2020 Yannick SOURISSEAU

Lancée cette année du 17 au 27 septembre, dans les conditions sanitaires qui s’imposent, la 7e Nantes Digital Week est devenue une institution pour les habitants de métropole nantaise et au-delà. C’est l’occasion pour les organisateurs et contributeurs de rapprocher un peu plus le digital des citoyens et contribuer à combler le fossé qui se creuse parfois. C’est donc un temps fort de découverte pour certains, d’information pour d’autres, mais dans tous les cas c’est un moment de partage citoyen cher aux élus de la métropole nantaise.

Nantes digital week : 10 jours pour que le numérique nous rapproche », c’est le vœu des élus nantais à l’origine de cette initiative, très attendue du public qui souhaite comprendre comment le numérique fait avancer le monde et bouleverse, bon gré malgré notre quotidien. « La Nantes Digital Week c’est un festival varié en termes de publics, varié en termes de contenu et qui doit aider à comprendre comment la société se transforme par le numérique aujourd’hui », déclarait Francky Trichet en présentant les 105 événements qui vont ponctuer cette semaine très riche. « La ligne de force de cette 7e édition de faire en sorte que le numérique nous rapproche. Le numérique c’est de la technologie, mais la finalité c’est de lutter contre les inégalités. A Nantes ont l’a toujours revendiqué. Pour nous l’important c’est de faire en sorte que le numérique soit une opportunité pour tous ».
 
Alors la Digital Week Nantaise c’est quoi : un grand moment de l’activité digitale, très forte dans la capitale des Pays de la Loire, qui permet justement à tout un chacun, petits et grands, seul, entre amis ou en famille de découvrir un écosystème local très dynamique lequel impacte par ses propositions, son fonctionnement, la société dans sa globalité.
 
Ce rendez-vous annuel, organisé en présentiel, mais aussi en ligne, crise sanitaire oblige, comprend plusieurs axes permettant à chacun d’y trouver son compte et d’y participer en fonction de ses connaissances et se envies, le plus souvent d’une façon ludique afin de ne pas en faire un événement réservé aux seuls initiés. Bien au contraire.
 
« Le numérique c’est important, mais ce n’est pas une soi, la finalité c’est le projet de société qu’on veut construire » - Johanna Rolland  

« L’emploi est l’une des inflexions fortes de ce festival, avec une empreinte du numérique de façon globale », poursuit le Vice-président. « On a aussi une inflexion sur la résilience et un axe qu’il ne faut pas oublier : le divertissement ».
 
A ces inflexions s’ajoutent de œuvres digitales produites par trois artistes nantais d’une thématique : « Vers l’infini et au-delà », avec même un bus nocturne équipé de vidéoprojecteurs qui permet de découvrir les quartiers nantais sous un autre angle.   
 
« Le numérique c’est important, mais ce n’est pas une soi, la finalité c’est le projet de société qu’on veut construire, le projet de territoire que l’on souhaite avoir », précise Joahanna Rolland, Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. « La Nantes Digital Week, c’est le moment d’actions très concrètes sur l’emploi, par exemple, sur l’éducation de nos enfants au numérique, mais aussi des temps de discussion, parce qu’on veut à Nantes c’est un numérique qui puisse être responsable et solidaire. Ça nécessite d’avoir des débats sur ces sujets » .
 
A Nantes, la semaine du digital, qui dure un plus de sept jours, c’est l’occasion unique de faire un tour des métiers du numérique, lesquels sont et seront de plus en plus porteurs d’emploi. C’est aussi un moment à partager en famille pour apprendre le codage informatique, tout savoir sur le cyber-harcèlement, découvrir l’univers du jeu vidéo, en considérant à chaque fois que le numérique, comme l’a rappelé Johanna Rolland, n’est pas une fin en soi, mais bien une multitude d’outils au service des citoyens, censé les rapprocher plutôt que les éloigner. 
 
Preuve est faite au travers des ateliers, rencontre et conférence, pour peu que ces actions puissent se poursuivre tout au long de l’année afin de réduire le fossé qui se creuse entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, ceux qui peuvent acheter les outils et ceux qui n’ont pas les ressources financières. La métropole nantaise possède de nombreux lieux où chacun peut s’initier aux pratiques numériques et plus si affinité. La NDW, comme on l’appelle sur place n’étant qu’une vitrine, un temps fort, un moment de partage de la connaissance, ouvert à tous. Et ça marche, car, malgré les contraintes sanitaires, le public ne devrait pas bouder son plaisir d’approcher ces technologies qui en font rêver plus d’un.
 
Voir le programme de la Nantes Digital Week 2020.


Facebook Twitter LinkedIn YouTube