smartcity-mag
Politique commerciale publicité

04/05/2021 Yannick SOURISSEAU

De plus en plus de société nous adressent des communiqués de presse afin que nous puissions présenter, dans nos colonnes, par écrit ou vidéo, leur activité ou leur dernier service ou produit commercialisé. Dans la plupart des cas cette sollicitation s’apparente à une véritable publicité de marque pour les entreprises en question, pour lesquelles nous servons alors de support gratuit, puisque l’accès à notre webmagazine n’est pas payant.

Comme tous les supports de presse, Ville Intelligente Mag a besoin de financer son fonctionnement et notamment payer les prestataires (journalistes, correspondants de presse, réalisateurs audio-visuel…), qui collaborent à son édition. Pour cela le Club de l’Arche 2.0, association qui gère ce magazine, agréé par la Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP), a lancé une souscription et un système d’adhésion. Mais ce n’est pas suffisant.
 
Pour poursuivre notre diffusion, laquelle intéresse de plus en plus d’entreprises et collectivités, via leurs agences de presse, l’association éditrice doit en passer par la publicité. Mais elle se refuse d’utiliser des bannières publicitaires et autres artifices visuels, souvent très intrusifs et perturbants pour les lecteurs. D’autant que ces bannières peuvent être très facilement bloquées par des outils spécialisés (Adblock). Ville Intelligente Mag préfère se tourner vers l’édition sponsorisée, autrement appelée « publi-rédactionnel ».
 
A compter du 1er mai 2021, les sujets citant une marque et la mettant en valeur, seront considérés comme une publicité de marque et seront réservés aux entreprises qui ont acquitté un droit de publication (voir tarif ci-après) ou à celles qui sont adhérentes de l’association éditrice. (Voir adhésion). Adhésion limitée à la publication de 3 sujets et/ou vidéo par an.
 
L’entreprise aura alors un droit de regard sur le contenu. Mais le plus souvent le communiqué de presse sera repris in-extenso et le sujet sera publié avec l’annotation « publi-rédactionnel ». Le sujet bénéficiera des publications sur les réseaux sociaux auxquels le magazine est affilié, au même titre que les autres sujets. 
 
En cas de refus, le sujet correspondant ne sera pas publié et les sujets précédents, pour l’entreprise concernée, seront supprimés de notre publication. 
 
Toutefois la rédaction se réserve la possibilité présenter un reportage écrit ou vidéo sur une entreprise non adhérente ou qui n’a pas acquitté le droit de publication, dès lors qu’elle considère qu’il s’agit d’un sujet qui peut présenter un caractère d’information incontournable pour ses lecteurs. Dans ce cas, le sujet qui est rédigé, qu’il s’agisse d’une remise en forme d’un ou plusieurs communiqués de presse, ou un sujet original à partir d’informations collectées lors d’une conférence de presse, ou tout autre moyen, ne sera pas considéré comme un publi-rédactionnel. L’entreprise concernée n’aura aucun regard sur l’écriture du sujet, sauf dans le cas d’une erreur manifeste pouvant lui porter préjudice. 
 
Droit de publication pour un sujet écrit ou vidéo, avec photo (crédit photo obligatoire), 5000 signes ou 5 minutes maxi en vidéo : 250 € 

​Règlement droit de publication
Par virement sur le compte du Club de l’Arche 2.0, en précisant le sujet ou la référence du communiqué de presse.
IBAN (International bank account number) FR76 1790 6000 3200 0856 1058 576
Code BIC (Bank Identification Code) - Code SWIFT AGRIFRPP879

 
Par chèque à l’ordre de :
Club de l’Arche 2.0 – 66, rue du Maine – 49100 Angers
 
Une facture sera adressée à réception du règlement


Facebook Twitter LinkedIn YouTube