smartcity-mag
Smart Territoire : la FIRIP propose un guide méthodologique pour les collectivités

22/05/2018

Smart City, Smart Territoire, de plus en plus de collectivités en parlent et certaines ont déjà franchi le pas avec plus ou moins de réussite. Pour les aider la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) propose un guide méthodologique d’une soixantaine de pages visant à accompagner les collectivités dans leur démarche de construction d'un smart territoire.

Les collectivités qui s'investissent dans une démarche de ville intelligente, plus efficiente, plus créative, plus astucieuse et dont les projets sont en adéquation avec les usages et les souhaits des citoyens, connaissent et utilisent le rapport établi en 2017 par l'ex-député Luc Belot, devenu depuis un spécialiste de la question. Désormais ces dernières pourront disposer d'un autre document de référence, celui de Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique.

« L’impérieuse nécessité de réaliser des économies pour les collectivités territoriales, la convergence des technologies à travers la 5G, la densification des réseaux et la gestion des données encouragent fortement les élus territoriaux à raisonner smart au sens anglo-saxon premier du terme », souligne Étienne DUGAS, Président de la FIRIP. « Dès maintenant, les collectivités, quelle que soit leur taille, doivent s’en emparer car le smart leur offre la possibilité de valoriser leur territoire en misant sur leurs propres atouts ».

Intitulé « Construire son Smart Territoire », cet ouvrage méthodologique réalisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignation a été présenté ce 22 mai à Paris, lors du colloque « Smart City, Smart Territoires ». Selon ses concepteurs, « ce guide est le fruit de près d’un an de travail intensif d’un collectif de 26 contributeurs formé et coordonné par la FIRIP, qui n’a pas ménagé ses efforts pour croiser les nombreuses études sur le sujet, auditer des experts et examiner à la loupe le cas d’une quinzaine de collectivités ».

Ce guide qui se veut surtout didactique, doit permettre d'apporter les informations dont les décideurs publics ont besoin et ceci quels que soient la taille de leur territoire (Ville, quartier, village,...) et leur budget. Pour la FIRIP il s'agit avant tout de proposer « une méthode qui permet aux collectivités de s'investir dans un projet de Smart Territoire sur le plan technologique, relationnel et organisationnel ».

Après un rappel historique et un lexique des mots utilisés, les auteurs ont réalisé un état des lieux des acteurs en place et des enjeux, en abordant entre autres, la notion de partenariat public-privé, dont ont connaît désormais les limites et les risques, mais aussi la fracture numérique qui peut se creuser entre les petites villes et les grandes métropoles.

La FIRIP qui a pour mission de fédérer l’écosystème des entreprises partenaires des territoires connectés rappelle que depuis 2004, les collectivités peuvent mettre en place des réseaux d’initiative publique (RIP) dans le domaine de l’aménagement numérique du territoire. L'objectif de cette démarche permet d'homogénéiser l’investissement des entreprises de télécommunication dans la couverture réseau des zones les moins denses, permettant à tous les territoires qu'ils soient urbains ou ruraux de s'interconnecter et de concourir à la mise en place de territoires intelligents.
 

Il n'existe pas un modèle de smart city, mais une diversité ...
Le guide
Le guide "Construire son smart territoire", à télécharger
L'approche de ce guide est suffisamment détaillée pour que chacun puisse mieux s'emparer de cette démarche, pas aussi simple qu'il n'y paraît et se donner les chances de réussir. «  Les points de vigilance et les clés de succès sont mis en exergue, notamment la nécessité de construire une infrastructure globale et transversale, et d’adopter une organisation adaptée incluant la gouvernance des données », expliquent les auteurs qui n'ont pas oublié de présenter des cas concrets de collectivités impliquées, des conseils pratiques, les chiffres clés de la Smart City et des infographies, sans oublier les rappels aux textes, indispensables pour les acteurs publics.

Cet ouvrage nous apprend, et c'est heureux, qu'il n'existe pas un modèle de territoire intelligent, lequel pourrait être livré clés en main, mais bien une diversité de caractères dont chacun s'empare en fonction des orientations qu'il souhaite donner, sans nuire à la spécificité qui est la sienne, et surtout en fonction des besoins des citoyens, tous acteurs de la Smart City. Pour certains le territoire de demain devrait être plus attractif, inclusif, efficient ou encore durable, ou tout à la fois. Libre à chacun de faire son marché dans cet ouvrage de référence, entièrement gratuit, et choisir ce qui correspond à ce qu'il imagine soit partant de l'angle collaboratif avec les citoyens (Civic Tech), soit en mettant l'accent sur les technologies ou sur les données (Open data) qui permettent aux élus de prendre des décisions ou qui seront utilisées par des entreprises qui conçoivent des applications utiles aux citoyens.

« Chaque acteur de la Smart City devra s’assurer que la technologie ne constitue jamais un élément d’exclusion d’une partie de la population, mais bien qu’elle contribue à améliorer les conditions de vie de chacun », rappelle Mounir MAHJOUBI Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre en charge du Numérique . Pour ce dernier, « ce guide est un appui remarquable pour que ces innovations puissent profiter à tous, aux habitants, aux collectivités et aux villes quelle que soit leur taille, grandes ou petites, et que chacun puisse profiter sur l’ensemble des territoires des nouveaux services en matière de mobilité, d’écologie ou de santé, que permet la révolution numérique ».

Cet ouvrage que chaque acteur devra avoir sur son bureau, propose une feuille de route pour mettre en place une démarche cohérente et allant dans le bon sens, identifie les clés du succès en proposant d'impliquer les citoyens, et propose de bâtir une infrastructure numérique et transversale, mais aussi la mise en place d'un gouvernance de la données, entre autres.

A noter que notre partenaire, La Ville Intelligente et Citoyenne (LVIC) fait partie des contributeurs de ce guide.

Pour en savoir plus et télécharger Construire son smart Territoire, cliquez ICI



Facebook Twitter LinkedIn YouTube