smartcity-mag
Ville intelligente et citoyenne : Tony Cañadas passe à l’offensive

12/06/2020 Yannick SOURISSEAU

Ceux qui ont l’habitude de consulter notre rubrique « experts de la ville intelligente », le connaissent. Le Palaisien Tony Cañadas, président de l’association « La Ville Intelligente et Citoyenne (LVIC) », ardent défenseur d’une ville écologique et citoyenne, mais aussi rédacteur et désormais délégué de notre magazine à Paris-Saclay, sort ce 12 juin son livre : « Environnement et Numérique : opérer le changement ».

Le citoyen ne doit plus être seulement un consommateur, mais un consom’acteur de son territoire », s’enflamme Tony Canadas, en présentant son premier ouvrage sur le sujet aux Éditions du Panthéon, disponible dès aujourd’hui dans les librairies et en livre numérique. « Nous devons porter notre intérêt à l’écologie, à l’éducation, à la santé, à l’économie, au social, à la culture et à la communication. »
 
Converti au développement durable, en constatant l’état déplorable de la métropole Parisienne lorsqu’il y débarque pour travailler, en provenance de La Ciotat (Bouches-du-Rhône), ce sudiste à la pointe d’accent ensoleillée, a très vite compris que l’homme était responsable de cette dégradation, laquelle se poursuit « de façon alarmante et exponentielle ».
 
Fort d’une promesse faite à sa grand-mère, « une femme qui s’est toujours battue pour la cause citoyenne au travers des actions politiques », à laquelle l’auteur veut « rendre hommage et perpétuer son combat », Tony Canadas n’a de cesse de partager sa vision d’une ville plus écologique et plus humaine. 
 
Ça passe d’abord par la création d’une association : La Ville Intelligente et Citoyenne (LVIC), laquelle fédère des acteurs (élus, chefs d’entreprises, simples citoyens), engagés dans la même démarche. Puis des passages dans d’autres structures œuvrant pour un développement de la technologie qui répond aux usages sans compromettre l’écologie, l'économie, le social, la culture et à la communication. « Je pense que la ville Intelligente doit être avant tout humaine », affirmait l’auteur en mars 2017, lors d’un précédent entretien.  
 
« Transformer le consommateur en citoyen d’un territoire intelligent, dans le respect du vivant ».

Très impliqué dans la ville de Palaiseau (Essonne), qu’il a rejoint l’an dernier avec sa petite famille, l’ex Ciotaden entend bien convertir son entourage à sa vision de la ville de demain. Et le récent confinement lui en a donné une occasion inespérée. Constatant comme tout un chacun que si cet épisode allait être difficile sur le plan sanitaire et surtout économique, l’environnement s’était amélioré et la pollution des grandes métropoles avait quasiment disparue pendant cette période d’inactivité. Un moyen de démontrer que son plaidoyer n’était pas vain et que c’est bien l’homme qui a la clé du changement climatique.
 
Son livre « Environnement et Numérique : opérer le changement », véritable mode d’emploi pour quiconque souhaite œuvrer concrètement et durablement en faveur de l'écologie, tombe donc à point nommé. Même si la période est difficile l’auteur qui a rejoint le HTTPS Hub des Talents des Territoires Paris Saclay, au sein de l’espace de coworking Le Loft, entend bien rallier le maximum de franciliens à sa cause, sans pour autant se considérer comme un porte étendard ou un quelconque gourou. Tout au plus un simple citoyen qui a compris qu’il était temps d’agir. 
 
Pour Tony Cañadas, vivre en achetant à proximité, en économisant les ressources, en utilisant des transports collectifs et économes en énergie, c’est une question de survie. Son livre n’est ni plus ni moins un modèle de vie engageant à la protection de l’environnement tout en restant en cohérence avec l’évolution inéluctable de notre société. Au travers de cet ouvrage méthodologique, l’auteur vise un pari ambitieux : « transformer le consommateur en citoyen d’un territoire intelligent, dans le respect du vivant ». Et il le sait, ce n’est pas gagné. Mais il a prévu de se battre et son ouvrage sera une arme, un bouclier contre ceux qui se soucient peu de l’avenir de leur planète.
 
« Environnement et Numérique : opérer le changement »
Edition du Panthéon – 320 pages – Collection Essai.



Facebook Twitter LinkedIn YouTube