smartcity-mag
Vu au CES 2020 : WEPROOV, l’Intelligence Artificielle pour inspecter les véhicules accidentés

16/01/2020 Yannick SOURISSEAU

Le marché des véhicules d’occasion est important en France et dans le monde. Il nécessite pour les professionnels du secteur de l’automobile, vendeurs et assurance, une inspection minutieuse pour évaluer les travaux à réaliser avant mise en vente. A l’occasion du CES 2020, la société francilienne WeProov présentait sa solution digitale d’inspection des véhicules par intelligence artificielle qui va faire gagner temps et précision aux professionnels de l’automobile.

Pas toujours facile d’apprécier dans les moindre détails l’état d’un véhicule d’occasion lors d’une reprise. Ce manque de temps conduit les professionnels à forfaitiser le coût des véhicules d’occasion en fonction de leur âge. Et pourtant pour une même année certains n’ont pratiquement rien à revoir alors que d’autres nécessitent beaucoup de petits travaux de carrosserie. Idem pour les experts des assurances qui doivent évaluer rapidement les travaux à réaliser sur un véhicule sinistré.
 
Pouvoir détecter, qualifier et positionner automatiquement et instantanément plus d'une quinzaine de types de dommages (rayure, enfoncement, cassure, pièce manquante, désalignement ; etc.) sur la carrosserie avec un taux de précision de l'ordre de 80%, c’est ce qui a intéressé la société parisienne WeProov qui présentait en exclusivité, au CES de Las Vegas, un système digital piloté par Intelligence Artificielle (IA).
 
Ce système d’analyse, particulièrement avancé, qui a nécessité près de trois ans de recherche et développement a été rendu possible « grâce aux concours de nos clients qui nous ont permis de tester et perfectionner en conditions réelles l'apprentissage de notre solution d'intelligence artificielle en vue d'une mise sur le marché dès le second semestre 2020 », explique Alexandre Meyer co-fondateur et CEO de WeProov. « Le marché de l'I.A reste encore largement émergent et faire partie des premiers opérateurs à pouvoir proposer des solutions avancées basées sur l'IA qui transformeront en profondeur le secteur est très gratifiant et stimulant ». 
 
Pour WeProov il s’agit d’une « avancée majeure dans le monde de l'automobile et de l'assurance » qui sera complétée sà moyen terme complétée par le chiffrage, toujours par I.A, des dégâts ». Le développeur estime que l'intégration de l'ensemble de ces innovations technologiques pourra être intégré dans son outil d'inspection d'ici la fin avril 2020. « In fine, c'est toute la chaine de valeur, de la livraison jusqu'à l'inspection du véhicule et la déclaration d'avarie ou du sinistre, qui sera entièrement gérée grâce à l'I.A de la start-up, offrant aux professionnels, des gains de productivité inégalés ».
 

Atteindre une fiabilité de 95% avant l’été prochain
L’ensemble des analyses et études de chiffrage (en cours) reste supervisés et validées par une équipe dédiée. Pour la startup parisienne, l’objectif à atteindre est celui de 95% de précision sous 6 mois, pour considérer qu’il s’agit d’une innovation fiable pour tous les professionnels de l’automobile. 
 
Lancée il y a 4 ans, la solution WeProov est la première solution d'inspection digitale qui accélère la productivité des entreprises et automatise la gestion des dommages / sinistres pour les acteurs du marché de l'auto et l'assurance. La solution digitale est disponible en 13 langues et est entièrement personnalisable et connectable à tout type de système et process (API, SDK). Grâce à des interfaces dédiées, la solution est déjà utilisée avec succès dans les secteurs de l'automobile, de l'immobilier et de l'assurance.
 
Après une levée de fond d'un million d'euros en juillet 2017 auprès de CarStudio, BPI France et d'investisseurs privés, elle est aujourd'hui utilisée par 300 clients à l'international dont de grandes références comme Hertz, Groupe Foyer, Thelem Assurances, Renault, Rent-A-Car, Intermarché, GRDF, STVA, BCA expertise, FullCar Services, Bouygues Immobilier, SNCF, Volvo Trucks ou encore Natixis Assurances, SNCF. A ce jour, ce sont bientôt 1,8M de rapports réalisés et 10 millions de photos sécurisées depuis son lancement.


Facebook Twitter LinkedIn YouTube